Tourisme Alsace France
Nos sites thématiques
Mon carnet de voyage

Expériences

Découvrez également:

Alsace Tendance(s)

Découvrez notre magazine complet sur tablette et smartphone

La Transhumance, suivre les troupeaux avec les fermiers

Les fêtes de la transhumance alsacienne connaissent un regain de succès bien mérité ! Elles défendent les couleurs de la montagne et célèbrent l’alliance entre les bêtes et les paysans marcaires et aubergistes des hautes chaumes, dans un esprit festif.

Un été dans les grands prés

Rien de plus joli qu’une vache vosgienne ! Mouchetée noir et blanc, adaptée à la rude vie montagnarde, elle est âprement défendue par les éleveurs qui veulent préserver cette race de caractère. Fin mai jusqu’au mois d’octobre, les troupeaux montent rejoindre les chaumes pour passer l’été à brouter une herbe tendre dans les grands prés, au-delà de la ligne des crêtes. 
Ces deux dates sont traditionnelles dans la vie montagnarde. Les fermiers glissent au cou de leurs vaches ces énormes clarines d’apparat ciselées, et les couronnent de branches de sapin et de rubans. Elles sont accompagnées en fanfare pour cette randonnée de plusieurs heures, par des chemins escarpés. 
Les fermiers revêtent les tenues marcaires traditionnelles, des repas terroir s’organisent, l’air vibre du son des clarines. Chaque village prépare des expositions, des marchés locaux, des bals, des pique-niques et les fermes-auberges de la transhumance accueillent les participants qui suivent les troupeaux.

À la Ferme du Buchwald, cette année, c’est Suzi, vaillante vosgienne au museau et oreilles tout noirs, qui mènera le troupeau le 19 mai, à partir de 10 h.

Steppe d’altitude

L’immensité des hautes chaumes suffit à vous projeter illico dans un autre monde. Celui de landes balayées par les vents, de dômes arrondis couverts de neige même l’été, de pâturages infinis.

Ce paysage unique apparaît à 900 m. d’altitude, au-delà du Ballon de Guebwiller. Dessiné par les moines du Moyen Âge qui défrichèrent les hêtraies pour l‘activité pastorale, il prend des aspects lunaires spectaculaires mais abrite une flore délicate, myrtilles, gentianes, arnicas ou pensées des Vosges.
Un paradis pour les randonneurs épris de nature, de grandeur et de beauté naturelle.

Tentez l’expérience

Transhumance-Buchwald ©Office-de-tourisme-vallee-de-Munster