Tourisme Alsace France
Nos sites thématiques
Mon carnet de voyage

Activités et détente Cyclotourisme

:

Alsace à vélo

Le site officiel dédié au cyclotourisme en Alsace

Navette des crêtes

Organisez votre randonnée dans les Vosges, sans voiture, et facilement au départ de Colmar et Mulhouse.

Alsace Cyclhotel

Hôtels labellisés pour l'accueil des cyclistes.

Les grands itinéraires à vélo

La véloroute Rhin - EuroVelo 15

La véloroute Rhin - EuroVelo 15 - 200 km

De Huningue à Lauterbourg - L’EuroVelo 15 côtoie le canal du Rhône au Rhin, la Réserve de la Petite Camargue Alsacienne, traverse la forêt de la Hardt, passe à proximité d’Ottmarsheim et de sa célèbre église romane puis à Fessenheim, patrie de Victor Schoelcher, pour rejoindre Neuf-Brisach, la citadelle de Vauban classée au titre du Patrimoine Mondial par l’UNESCO, et se poursuit jusqu’à Artzenheim. Il s’agit d’un itinéraire « nature » qui allie la découverte de sites agréables tantôt le long du Rhin ou du canal, tantôt à l’orée du bois tout en offrant au cyclotouriste la possibilité de visiter les grandes villes hautrhinoises telles Mulhouse ou Colmar situées à proximité de la Véloroute et accessibles par des aménagements cyclables.

A partir de Marckolsheim, l’EuroVelo 15 emprunte le chemin de halage du canal du Rhône au Rhin. Jusqu’à Strasbourg, capitale européenne, la randonnée est rythmée par une vingtaine d’écluses et une succession d’églises de caractère comme à Neunkirch, à Plobsheim ou encore à Eschau. Au-delà de Strasbourg, elle chemine sur la digue des hautes eaux jusqu’à La Wantzenau, pour rejoindre plus tard les bords du fleuve au niveau du site des grandes écluses et de la passe à poissons de Gambsheim. Après Sessenheim où Goethe  séjourna, le Rhin canalisé prend fin à Beinheim. Sur la digue des hautes eaux, en traversant forêts rhénanes et réserves naturelles comme à Munchhausen, l’itinéraire rallie Lauterbourg, ancienne place fortifiée par Vauban, ultime étape alsacienne.

Télécharger le PDF


Des Vosges du Nord à la Route des Vins d'AlsaceDes Vosges du Nord à la Route des Vins d'Alsace - 131 km

Au départ de la cité médiévale de Wissembourg, la plus septentrionale d'Alsace, l'itinéraire traverse le Parc Naturel des Vosges du Nord et épouse dans sa première partie le piémont des Vosges. De Cleebourg à Niederbronn-les-Bains en passant par Merkwiller-Pechelbronn, le parcours progresse en lisière de forêt. Au-delà de la cité thermale, la route se fait plus ondoyante, ponctuée par les vallées de la Zinsel du Nord, de la Moder, de la Zinsel et de la Zorn. Les vergers et pâturages abondent vers l'Est tandis qu'à l'Ouest, la montagne et les forêts occupent le paysage. À Saverne, on quitte le Parc Naturel des Vosges du Nord. Après le passage du canal de la Marne-au-Rhin, le long duquel chemine l’EuroVelo 5 - Via Romea Francigena, les Vosges moyennes accompagnent le randonneur jusqu'au terme du parcours. Les villages pittoresques, blottis au pied de la montagne, se succèdent jusqu'au col de Westhoffen. La vigne fait alors son apparition et dominera le paysage jusqu'à Colmar.

Posée sur le cours de la Lauter, Wissembourg est hérissée de tours et de clochers. Son patrimoine historique est remarquable : ancienne abbatiale Saint-Pierre-et-Paul, Maison du Sel, Musée Westercamp. Cleebourg est célèbre pour son vignoble et ses rues bordées d'un bel ensemble de maisons basses à colombages. Plus loin, la route permet d'apercevoir les anciens sites de production pétrolière de Merkwiller-Pechelbronn et les champs de bataille de 1870 à Woerth. La cité thermale de Niederbornn-les-Bains est réputée pour ses eaux qui sont embouteillées, son casino et les nombreuses excursions qui s'offrent au départ de la ville. Vers la vallée de la Zorn, les silhouettes d'églises romanes comme à Neuwiller-lès-Saverne, Saint-Jean-Saverne et plus loin Marmoutier retiendront l'attention du visiteur. La ville de Saverne doit en partie sa renommée au Château des Rohan mais aussi à la Maison Katz, l'une des plus jolies demeures d'Alsace et au couvent des Récollets. À Wasselonne, le vieux centre a retrouvé son cachet des XVIe et XVIIe siècles. À Marlenheim débute la Véloroute du Vignoble d’Alsace qui se termine à Thann via Colmar.

Télécharger le PDF


Au fil de la Ligne MaginotAu fil de la ligne Maginot - 80 km

Entamé au bac de Seltz-Plittersdorf, l'itinéraire traverse les villages de la bande rhénane pour gagner la limite Est de la forêt de Haguenau. Le parcours prend alors la direction du Nord-Ouest pour longer la Ligne Maginot. La randonnée s'effectue en forêt jusqu'à Hatten puis à travers une région de collines jusqu'au pied des Vosges du Nord. Protégé à nouveau par la forêt, l'itinéraire franchit le col du Pfaffenschlick avant de déboucher dans la vallée de la Sauer puis celles du Jaegerthal et du Schwarzbach qui conduisent à Bitche en Lorraine. Au pays de l'Outre-Forêt, la route alterne les curiosités historiques et les villages pittoresques.

À mi-parcours, Hoffen en est l'illustration avec sa coquette mairie à pans de bois et la rue principale qui ressemble à une image d'Epinal. Hunspach, classé parmi les plus beaux villages de France, séduit par son architecture et ses grandes demeures paysannes. À quelques kilomètres, Lembach est reconnu comme une étape gastronomique. Tout au long de l'itinéraire se succèdent des sites de la Ligne Maginot récemment mis en valeur : l'abri de Leutenheim, la casemate Esch et le Musée de l'Abri à Hatten, le Fort de Schoenenbourg, le Fort du Four à Chaux à Lembach et enfin la casemate de Dambach-Neunhoffen.

Télécharger le PDF


Canaux de la Sarre à la MarneCanaux de la Sarre et de la Marne - 154 km

L’EuroVelo 5 emprunte successivement les chemins de halage des canaux de la Sarre et de la Marne au Rhin. Le canal de la Sarre, dédié jadis au transport du charbon lorrain vers l’Alsace et l’Allemagne fut inauguré en 1866. De Sarreguemines, grande cité de la faïence, le canal arpente la magnifique vallée de la Sarre, traverse l’Alsace Bossue et le Parc Naturel Régional de Lorraine.

A Gondrexange, il rejoint celui de la Marne au Rhin. Construit de manière concomitante avec la ligne de chemin de fer Paris – Strasbourg, ce dernier fut mis en service en 1853. En quittant Sarrebourg et le plateau lorrain par le plan incliné de Saint-Louis/Arzviller, ascenseur à bateaux mis en service en 1969 en remplacement d’un chapelet de 17 écluses, la véloroute s’engouffre par la vallée des éclusiers dans la vallée de la Zorn pour traverser la plaine d‘Alsace jusqu’à Strasbourg.

Télécharger le PDF

 


Le long de la Bruche et de son canalLe long de la Bruche et de son canal - 67 km

Cet itinéraire transfrontalier en provenance d'Offenburg quitte Strasbourg en direction du Sud par une piste cyclable aménagée le long de l'Ill, rivière qui arrose la métropole alsacienne. Arrivé au confluent de l'Ill et du canal de la Bruche, un autre parcours cyclable suit les berges ombragées de ce petit canal et rallie le piémont des Vosges à Molsheim. Après un bref passage à travers les vignes, la route serpente dans la longue vallée de la Bruche qui se resserre progressivement jusqu'à Schirmeck avant d'entamer l'ascension du col du Donon. La randonnée se prolonge en Lorraine à travers la vallée de la Plaine en direction de Baccarat, capitale du cristal.

Après Strasbourg, sa cathédrale, ses musées et ses rues pleines de charme, l'itinéraire emprunte les berges du canal de la Bruche. L'ouvrage fut construit par Vauban pour acheminer les pierres en grès des Vosges destinées à l'édification des fortifications de Strasbourg. Sur la route du piémont des Vosges, Molsheim regroupe un nombre important de monuments autour de la place de l'Hôtel de Ville. La vallée de la Bruche invite à découvrir de nombreux villages vivant notamment de l'exploitation forestière. Le Donon, point culminant des basses Vosges (1009 m), est un ancien lieu de culte celtique. Le sommet offre un superbe panorama sur les Vosges.

Télécharger le PDF


Du val de VilléDu Val de Villé au Rhin - 50 km

De Saint-Dié, la route plonge dans la vallée d'Urbeis après avoir franchi le col du même nom. C'est l'une des huit vallées qui composent le Val de Villé. De Villé à Marckolsheim, le trajet  emprunte l'ancienne Route du Sel. La vallée s'élargit petit à petit et les versants boisés cèdent progressivement la place aux vergers. La sortie du Val de Villé, colorée par une mosaïque de châteaux forts, ouvre sur le vignoble d'Alsace. On longe ce terroir sur quelques kilomètres avant d'obliquer vers la ville médiévale de Sélestat. Le dernier tronçon de ce parcours mène à Marckolsheim à travers le Ried puis se prolonge en direction d'Elzach en Allemagne. Il suffit alors de passer le pont... à moins de choisir la transversale n° 1 (Véloroute Rhin) qui remonte vers Strasbourg.

Au confluent des vallées de Steige et d'Urbeis, Villé se situe sur l'ancienne Route du Sel qui, de Lorraine, allait en Allemagne. La ville est la capitale du kirsch dont la production demeure une activité importante dans le secteur. Les liqueurs de coing sont tout aussi réputées. Villé est aussi le point de départ de multiples randonnées, notamment vers le site de l'église Saint-Gilles. Scherwiller, situé sur la Route des Vins, est un coquet village viticole. Tout proche, la ruine du Château d'Ortenbourg se découpe sur la montagne. À la jonction des deux départements du Rhin, Sélestat abrite des sites remarquables : la Bibliothèque Humaniste, l'église Sainte-Foy, la Commanderie Saint-Jean ou encore la Tour des Sorcières et la résidence d'Ebersmunster. Après Sélestat, le Ried et ses paysages de bocage débouchent sur Marckolsheim où l'on découvrira le mémorial de la Ligne Maginot.

Télécharger le PDF